Le rôle de l’attention dans la création publicitaire

18 juin No author

Invitée à notre 3ème IAS Summit France, Isabelle Le Roy, CEO, TRACKS&FACTS a explicité le processus de l’attention et l’impact sur les médias.

Sans attention, il ne peut rien se passer! L’attention n’est que le début du processus mental dans le cerveau des individus.

Selon une étude australienne, si l’on compare des contenus publicitaires TV, Facebook et YouTube, le mobile est le device qui emporte l’attention car nos yeux sont rivés dessus. En revanche, en termes d’impact sur les ventes, le contenu publicitaire télévisuel l’emporte (broadcast ou video).

Dans 2 études d’agences média en France (DAN, MyMedia), l’attention publicitaire des médias dits « classiques » est toujours plus élevée que celle portée aux contenus publicitaires digitaux. On retrouve une hiérarchie d’attention dans une récente étude Kantar media sur le niveau de répétition nécessaire par média pour que le message soit mémorisé (dans le cas de campagnes efficaces) : Si une répétition de 4 du message est suffisante dans la presse, la télévision nécessite une répétition de 12, la radio de 18 et l’affichage de 30. Mais de toute façon, ce qui compte c’est l’idée, la création pour attirer l’attention!

Retrouvez ci-dessous son intervention à notre Summit.