La crédibilité des résultats de campagne

19 septembre No author

FORBES a enquêté sur le sujet de la crédibilité des résultats des campagnes publicitaires digitales. En effet, si une grande partie des investissements publicitaires se font aujourd’hui sur Facebook, Google et autres plateformes sociales, chacune a son propre outil de mesure alors comment être sûr de la valeur de ses résultats de campagnes ?

Pour répondre à cette question, Forbes a mené une série d’entretiens avec Yann Le Roux, Directeur Général Europe du Sud d’IAS (Integral Ad Science), Domitille Doat, CDO, Danone, Reyes Justribo Ferrer Directrice Générale IAB Espagne, Susana Voces, Vice-présidente en charge du Développement, Deliveroo et Sandra Bergamo, Directrice du département Analytics et Business Development de Kantar Worldpanel.

Pour Sandra Bergamo, Kantar Worldpanel : « Dans le monde du digital, on ne peut pas être juge et partie. Il faut donc travailler avec des tiers de confiance. C’est de là que vient ensuite la crédibilité sur le marché »

Ainsi les grandes plateformes comme Google et Facebook travaillent avec des tiers de confiance comme Integral Ad Science pour vérifier la visibilité de leurs campagnes.

La visibilité est en effet un des grands piliers de la qualité média des campagnes publicitaires digitales, les 2 autres étant la brand safety et la fraude. Cette qualité média a un impact direct sur la performance des campagnes. Yann Le Roux, IAS commente : « Selon notre Baromètre de la qualité média, la visibilité ne cesse de progresser dans le monde avec un taux d’impressions visibles qui avoisine les 70%. Mais il reste des progrès à faire puisqu’un tiers des impressions restent invisibles. »

Pour Susana Voces, Deliveroo, il est également important de « travailler avec des fournisseurs et des partenaires fiables pour éviter les faux comptes et les données non légitimes. »

En effet, « la fraude publicitaire peut toucher jusqu’à 10% des investissements publicitaires des annonceurs qui ne protègent pas leurs campagnes avec des technologies anti-fraude comme les nôtres » selon Yann Le Roux, IAS. Phénomène complexe, la fraude publicitaire consiste à détourner l’argent que les marques investissent pour diffuser leurs publicités. Il s’agit essentiellement de fraudeurs qui multiplient des emplacements publicitaires sur des faux sites et génèrent un trafic artificiel via des robots afin de capter une partie des investissements des annonceurs sur ces emplacements.

Pour Reyes Justribo Ferrer, IAB Espagne, conclue : « La transparence est la clé afin que les consommateurs et les annonceurs aient confiance dans les technologies du marché publicitaires digital ».

 

Retrouvez l’intégralité de la vidéo ci-dessous et cliquez ici pour consulter l’article de Forbes.